:: Section RP :: Sea Blues :: West Blue :: Vernia :: Festival Annuel de Vernia Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le temps d'un mot | Circée Bartholomew

avatar
Niveau : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Mai - 4:04



⚊ Vous savez qu'à ce prix-là, vous pourriez donner votre femme et vos enfants avec ? Sérieux c'quoi cette arnaque !


L'hôpital qui se fichait bien de la charité. Comme si il y avait quelque chose qui amusait plus le garçon que de se plaindre de tout ce qu'on pouvait tenter de lui vendre. Aujourd'hui, c'était sur des variétés de poissons que notre héros avait jeté son dévolu. Quarante berrys pour cinq kilogrammes d'une espèce aussi commune de poisson, c'était une vaste fumisterie à ses yeux. Même si en réalité, Noah n'y connaissait pas grand chose là-dedans. En attendant, le poissonnier voyait bien que les plaintes du maudit allait nuire à son commerce. C'est pour cela qu'assez vite, Noah fut jeté hors du stand.

Se grattant l'arrière de la tête, Noah soupirait, se demandant bien s'il parviendrait un jour à tomber sur un marchand suffisamment conciliant -et un peu idiot- pour accepter quelques négociations. Non pas que le nomade manquait spécialement d'argent, mais un peu tout de même. Après tout, il voyageait à bord d'une modeste barque, pour ne pas dire une camelote, mais qui lui avait déjà permit d'explorer quelques îles de West Blue. Néanmoins, si il souhaitait un jour se rendre sur Grand Line, il allait bien devoir se mettre à rassembler de grosses économies. Surtout quand on décrivait cette mer comme "la Route de tous les Périls". Il y avait de quoi impressionner.

Dans tous les cas, le porteur de lumière se lassa bien vite du commerce marin, se mettant à errer le long du marché de la ville, les mains dans les poches, un sourire aux lèvres. Maintenant qu'il regardait autour de lui, notre héros au sommeil récurrent se rendit compte qu'il se trouvait précisément dans une allée dédiée aux produits directement issus des quatre coins des Blues. Jetant un œil sur une enseigne de fruits de mer, il y vit une femme au physique bien singulier s'intéresser à quelques produits du stand. Probablement une pauvre femme un peu naïve qui allait bientôt se faire arnaquer par un vil gredin. Grand amoureux de la gente féminine, il ne pouvait pas laisser passer un tel crime sous ses yeux.


⚊ Tu comptes réellement t'intéresser à ces fruits de mer ? Crois-moi, pour le prix auquel il les vends, tu aurais mieux fait d'investir chez un vendeur de carpettes !


Sans prêter attention au regard foudroyant du commerçant, qui visiblement n'allait pas tarder à jeter Noah hors de chez lui, le charlatan esquissa un grand sourire, avant de tendre son poing vers la balafrée, ne manquant pas de se présenter au passage. Après tout, il devait mettre toutes les chances de son côté pour plaire et tenter de paraître crédible. Même si en réalité, il n'avait strictement aucune idée de la véritable valeur de ces fruits de mer. Enfin, non pas que ça l'intéressait spécialement de toute manière.


⚊ Noah Yokai, vendeur de textiles et grand aventurier, à ton service !


Un véritable gentleman.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 17
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Mai - 1:09
Vernia. La dernière fois qu’elle avait franchit son seuil, c’était pour discuter avec l’assistant de l’un des grands noms du cartel de West Blue. Son arrivée dans les grandes allées bondées de monde la ramena à s’y méprendre quelques mois en arrière. Les seules différences avec ces deux situations et que la plus récente était moins confortable que la première. Là où Circée dégustait paisiblement un plateau de fruits de mer dans un coin isolé d’un bon restaurant elle n’était plus qu’une touriste regardant à droite à gauche les aliments digne d’un bon repas.

Circée avait sous les yeux une liste de course soigneusement rédigée de la main d’Elyn. Afin de permettre une bonne coordination durant ces prochains jours, Circée s’était engagée à aider Elyn dans certaines tâches ménagères dont elle avait le secret. En l’occurence, la Bartholomew avait insisté pour retirer le poids des courses dans toutes les activités qu’Elyn devait faire. Malgré une certaine réticence à laisser sa patronne faire cette activité, elle lui confia une liste de course en lui sommant de la suivre scrupuleusement et pour cause : Circée ne s’était plus occupée de telles activités depuis son adoption par Gilby Bartholomew.

Elle déambulait devant les stands, marmonnant le premier produit de sa liste comme pour le retenir jusqu’à arriver au stand l’intéressant le plus. Le stand proposait une large variété de crustacés et de poissons dont elle serait incapable de donner le nom. Circée énonça le nom du produit au vendeur qui lui présenta d’un geste ample de la main les différents produits de son présentoir.

« - Donnez-moi un bon poisson
- Mais, ils sont tous bons ma p’tite dame !
- Alors donnez-moi le meilleur. »

Dans les yeux de Circée, le meilleur pouvait s’apparenter à tout : le meilleur nageur, le meilleur chasseur, le plus gras, le plus fort… Rien ne semblait réellement correspondre au point de vue du vendeur qui lui présenta un poisson plus petit que les autres.

« - Vous me faites marché… C’est vraiment le meilleur, lui ?
- Parole de poissonnier ! Vous n’en verrai jamais d’autres comme celui-ci. »

Le cigare au bec, Circée contemplait longuement la pauvre bestiole dont la fraîcheur semblait correcte mais dont l’apparence liée à son espèce était déplorable.

« -Vous dites ça parce que les autres les ont bouffés ? »

Circée n’avait que très peu de connaissance dans la matière de produit alimentaire si bien que le vendeur aurait pu lui proposer le plus cher d’entre eux qu’elle n’aurait pas fait la différence avec un autre. C’est sous le regard circonspect du poissonnier qu’elle s’apprêtait à conclure son affaire d’un sac de cinq poissons. Un homme vint à leur rencontre, prétendant que le rapport qualité-prix était inégal. Intriguée, la Bartholomew garda sa monnaie dans son porte-feuille, constatant la mine agacée du poissonnier dont l’intervention passait presque inaperçue.

« Ah vraiment ? Je suis curieuse de savoir ce que vous me suggérerez à la place Monsieur Noah Yokai, vendeur de textiles et grand aventurier»

Elle prononçait avec volupté l’intitulée exacte de la présentation du vendeur, un léger sourire aux lèvres tandis qu’elle tira son cigare pour rejeter la fumée sur les poissons sous les foudres du poissonnier dont les paroles semblaient totalement ignorée des deux clients.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renewal :: Section RP :: Sea Blues :: West Blue :: Vernia :: Festival Annuel de Vernia-
Sauter vers: