:: Section RP :: Sea Blues :: West Blue :: Feathers Town Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ghost in the tree | pv Elyn

avatar
Niveau : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Mai - 8:02
"Oh mais non pas déjà !"

Incompréhension totale, un véritable point d'interrogation pour Hiroven D. Hannah que de ne pas savoir. Voilà deux années qu'elle s'exerçait et à chaque fois c'était la même rengaine. Visages abattus, tristes, découragés, attristés, jamais les petits ectoplasmes que la détentrice du Horo Horo no Mi était capable de produire ne restaient joyeux bien longtemps. Sur le trajet pour rejoindre l'île de Feathers Town Hannah avait jugé opportun de s’entraîner quoi que cela avait tout l'air d'une excuse afin de ne pas être seule. Il fallait être honnête, faire un voyage toute seule c'était ennuyeux au possible et c'était sans compter ses maigres connaissances en navigation, son truc à elle c'était la forgeonnerie et pas autre chose. Le hic c'était que pour devenir la meilleure forgeronne du monde et engranger de l'expérience dans ce domaine il lui fallait bouger, aller d'île en île voir différentes techniques aux quatre coins du monde ! Voilà ce qu'elle voulait réellement, ses objectifs et ses envies.

L'île était donc devant la forgeronne, près, très près... trop près ! Hannah ferma les yeux sous la panique. CRAC. Le choc eut pour effet de faire tomber la blondinette sur les fesses qui essayait tant bien que mal de s’agripper à ce qu'elle pouvait dans la crainte de tomber à l'eau.

"Ouie ouie ouie..."

Hiroven D. Hannah se relevait tout en massant ses fesses douloureuses pour constater que sa barque avait heurté le ponton du quai. Bon au moins l'embarcation de fortune n'avait subi aucun dommage et pourrait permettre à sa propriétaire de voyager jusqu'à la prochaine île quand le besoin s'en ferait ressentir. Sous les regards étonnés des marins présents aux alentours, elle noua une corde au ponton attachant ainsi sa barque. Satisfaite de ce nœud pourtant mal fait Hannah remonta en direction de la ville. La première chose qu'elle remarqua était toutes ces couleurs présentes aux alentours. Les habitants se servaient des feuilles des arbres qui ressemblaient à des plumes pour tout un tas de choses mais surtout pour la confection de vêtements. Mis à part pour la décoration des fourreaux de ses armes, ces feuilles n'allaient pas être très utiles finalement. Hannah voulait forger la lame ultime sauf qu'en bonne forgeronne elle voulait travailler tous les aspects possibles. Cela allait donc de la qualité de la lame, de son pommeau et bien sûr de son fourreau.

Se prenant le menton entre ses doigts la forgeronne regardait les petits fantômes qu'elle avait créés. D'un claquement de doigts, elle les faisait disparaître prenant soudainement conscience que c'était à cause d'eux et non à cause de son accident de navigation que les regards étaient attirés sur elle. Les fruits du démon n'étaient peut-être pas légions dans les environs ou les fruits similaires au sien.

Armée de son sac en toile, Hannah quitta le sentier principal de la ville pour se diriger vers les lieux non habités. Pourquoi dépenser le peu de son argent dans ces feuilles "plumes" alors qu'il devait être si simple de les ramasser ? Ses pupilles rubis brillaient comme ceux d'un enfant devant tout un tas de cadeaux de Noël. L'environnement était si magnifique pour elle qui n'avait jamais vraiment eu le loisir de voyager. Elle posa la main sur l'écorce d'un vieil arbre respirant à pleins poumons. Celui là ! Elle allait grimper sur celui-là ! La belle déposa ses deux glaives au sol estimant qu'il serait plus aisé de crapahuter sans eux ainsi que son sac et commença son ascension.

Des petits gémissements s'élevaient dans la forêt, Hannah forçant sur ses bras comme une forcenée. Son visage était rouge vif tandis que des gouttes de sueur faisaient leur apparition sur ses tempes. Elle donnait tout ce qu'elle avait pour atteindre le sommet. Voulant devenir la plus grande forgeronne du monde ce n'était pas un petit arbre qui allait la mettre en échec.

"J'y suis presque !" Grogna-t-elle.

En effet, elle avait grimpé de vingt centimètres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Mai - 11:31
"Pardonnez-moi, il y a bien longtemps que je ne vous ai pas rendus visite."

La belle à la crinière d'ébène était agenouillée devant les deux croix signifiant la présence de sa famille perdue. La culpabilité continuait à la ronger malgré les quatre années passées depuis le drame qui avait marqué la chute de son village ainsi que la mort de son petit frère. Il s'en était passé des évènements, depuis. Et si Elyn s'était tenue à venir régulièrement les voir, ses dernières chasses ainsi que le sauvetage de son mentor, Circée, lui avait pris bien plus de temps qu'elle ne le pensait.

La jeune mercenaire n'avait donc pas foulé ces terres depuis plusieurs mois. Et ceci suffisait à la faire culpabiliser. Non, elle ne l'avait pas oubliés, bien au contraire. Comme à l'accoutumé, chaque jour, ses pensées se tournaient vers eux. Malgré tout ce temps passé à la traque des responsables de l'attaque de son village, la jeune femme n'avait trouvé aucune information à leur sujet. C'était une chose on ne peut plus difficile, au vu du taux de criminalité qu'il pouvait y avoir  à cet époque.

Elle resta en ces lieux, immobile durant une bonne heure, la jolie prononçant parfois quelques mots à l'attention de ses proches défunts. C'était étrange, mais ceci lui faisait beaucoup de bien. Il n'y avait que lors de ces instants qu'elle se permettait de se laisser aller. Malheureusement, il lui fallait repartir, nombre de missions l'attendaient. Après tout, elle avait désormais promis à Circée de lui rester fidèle et de suivre ses ordres. Elle lui devait bien cela.

Se redressant, la jeune hors-la-loi offrit un dernier regard aux croix de bois avant d'attraper son sac et de s'enfoncer dans la forêt profonde. Ces bois, elle les connaissait si bien, ils étaient son élément. Elle les avait parcouru de nombreuses fois. Il lui fallait les traverser pour se rendre à la ville voisine, là où elle pourrait peut être prendre un bateau pour faire un rapport de mission à son mentor.

Elyn progressait habilement entre les arbres, aussi silencieusement que son côté lupin lui permettait. Elle aurait pu prendre sa forme animale, pour aller plus vite, mais elle ne trouva guère cela nécessaire. Elle marcha donc durant de longues minutes, écoutant le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles sous le vent. Puis, une voix féminine, ou plutôt des gémissements étranges, attirèrent son attention. Haussant un sourcil, elle se rendit furtivement vers l'origine de ses bruits.

Ce fut à cet instant que la brune fut totalement abasourdie par ce spectable lamentable. Une blonde, à la tenue plutôt étrange était accrochée sur le tronc d'un arbre, tel un coléoptère cherchant sa sève. A ses mots, la mercenaire haussa un sourcil ? Elle était y presque ? Non, elle avait simplement décollé ses fesses du sol de quelques centimètres seulement. Bras croisés, la belle à la chevelure tressée de jais soupira de dépit. Il était rare de la voir intervenir, mais là, elle ne put s'empêcher de lancer une pique à l'inconnue.

"Ridicule. A ce rythme, tu devrais pouvoir gravir la moitié du tronc d'ici l'aube demain matin..."

Lâchant son sac, Elyn devinait ce qui poussait la demoiselle à vouloir grimper à l'arbre. S'avançant vers le tronc, ses pupilles se dilatèrent pour devenir plus animales alors qu'elle prenait sa forme semi-hybride, juste le temps de sauter au milieu du tronc, puis sur la branche la plus basse. Avec la petite secousse, la blonde avait de grande chance de se retrouver au sol, à moins qu'elle n'ait trouvé de quoi se cramponner. Assise sur sa branche, déjà de nouveau sous forme humaine, la brune attrapa quelques feuilles qu'elle fit voleter au sol.

"C'est ça que tu cherches ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Mai - 13:20
"Gné ?"

Hiroven D. Hannah tourna la tête pour tomber sur une étrange fille qui n'avait pas manqué de se moquer d'elle. N'importe quoi ! Elle avait bien progressé d'abord ! Il lui fallait simplement acquérir la technique et l'ascension se ferait aussi facilement que de tirer sur une vache dans un couloir. Pour qui elle se prenait celle là ? Encore une brune qui se prenait supérieure aux blondes à tous les coups. Et ses vêtements ? Des guenilles plutôt ! Il était certain que cette demoiselle risquait d'attraper un coup de froid avec cet accoutrement bien qu'il fallait reconnaître que cela ne concernait en rien la blondinette.

La forgeronne, toujours accrochée à son tronc comme une moule à son rocher, écarquilla les yeux devant la semi-transformation de l'inconnue. Une autre détentrice d'un fruit du démon, quelle coïncidence. Si on se référait aux rumeurs on pouvait trouver ce type de personne sur la route de Grande Line et rarement sur les différents mers des Blues. Une tête de loup, un pelage couleur ébène exactement de la même teinte que ses cheveux et une sacrée musculature apparente. Bien que légèrement piquée par les propos de la femme-loup la détentrice du Horo Horo no Mi devait bien admettre que sa transformation était impressionnante.

Avec un seul saut, la louve parvenait déjà au milieu du tronc faisant tomber une nouvelle fois Hannah sur les fesses. La deuxième fois aujourd'hui !

"Aie !"

Levant la tête vers les hauteurs, la jeune femme constata que l'inconnue était déjà sur une des premières branches, assise. Hannah arborait une petite moue boudeuse, jalousant la réussite de la brune. Brune qui secouait quelques branches afin de faire tomber les feuilles convoitées par la forgeronne. Bon d'un coté cette louve bien que désagréable était serviable. D'ailleurs elle avait déjà repris sa forme humaine. La classe ! Facilement impressionnable Hannah avait des étoiles plein les yeux, comme une gamine ! Elle se disait même qu'elle avait mangé le mauvais fruit sur le moment. Quoi qu'il en soit la belle ne devait pas perdre la face et elle attrapa quelques feuilles avant de se relever.

"Merci. Tu ne veux pas descendre maintenant ?" Elle marqua une pause cherchant ce qu'elle pourrait bien dire pour finalement ajouter : "Euh je m'appelle Hannah et toi ?"

Portant son regard sur les feuilles/plumes, elle les trouvait magnifique et opterait très certainement pour s'en servir comme décoration sur le pommeau d'une arme ou un fourreau. Et dans le pire des cas, elle pouvait très bien les garder en souvenir. Offrant son plus beau sourire, Hannah se hissa sur la pointe des pieds pour se balancer d'avant en arrière comme aurait pu le faire une gamine. Croisant les bras à l'arrière de son dos, elle projeta de petits fantômes nommés Hollow derrière l'arbre de façon à ce que l'inconnue ne puisse les voir. Tout sourire durant les trentes premières secondes Hannah pouvait les voir déprimer à vue d’œil.

Sans aucun geste de la part de la forgeronne les Hollow comprenaient ce qu'elle attendait d'eux. Dans le plus grand des calmes, en toute discrétion les ectoplasmes flottaient de plus en plus haut jusqu'à atteindre la femme-loup. Toujours souriante, ses lippes s'ouvrirent lentement, très largement, pour laisser entrevoir ses dents blanches. Hannah pointa alors ses Hollow de son index signifiant ainsi à la brune qu'elle devait tourner légèrement la tête. Bien évidemment les Hollow ne toucheraient pas la jeune femme, elle ne voulait pas la faire déprimer ou alors pas encore. Il s'agissait simplement d'une petite blague histoire de lui montrer qu'elle n'était pas aussi ridicule qu'elle ne le paressait.

"Bouh !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Mai - 15:34
Elyn aurait pu être l'un de ces oiseaux de malheur dont le croassement digne d'un rire moqueur pouvait en énerver plus d'un. Mais, même si elle arborait un sourire narquois sur son visage d'harmonie, aucun rire ne s'échappa de ses lippes. Elle se contentait de sonder la blondinette désormais au sol avec un air satisfait alors que les feuilles glissaient déjà vers celle-ci. Durant ce temps où son interlocutrice en profitait pour ramasser ce dont elle avait besoin, la belle à la crinière de jais s'était confortablement installée contre le tronc, une jambe pendante alors qu'elle appuyait l'autre sur la branche où elle était perchée. Elle était plutôt bien là, loin de tous, ou presque, en proie à la douce bise qui soufflait entre les arbres, caressant délicatement sa peau.


***


"Elyn ! Regarde, je suis tout en haut de l'arbre ! T'as vu !"

La belle avait relevé le regard pour constater que la petite tête blonde se dissimulait entre les feuillages. Il n'avait pas froid aux yeux, ce petit casse-cou. Malgré tout, un léger sourire se dessina sur les lèvres de l'adolescente. *Papa serait fier de lui.*

"Allez, Axel ! Descends maintenant c'est dangereux !"



***


Une voix la fit revenir à la réalité. Il lui arrivait fréquemment de se perdre ainsi dans ses souvenirs les plus lointains, mettant en scène sa mère ou son cadet. Secouant un peu la tête, elle baissa sur le regard sur la jeune femme à la combinaison noire et dorée qui la sommait de quitter son perchoir. Elle semblait bien trop naïve pour être une criminelle. Non, elle avait des pupilles innocentes, sans aucun doute. La louve eut connaissance de son patronyme alors qu'elle haussait de nouveau un sourcil avant de répondre simplement en détournant le regard.

"Elyn."

Aucune politesse, il était déjà rare qu'elle donne son prénom aussi facilement. Un prénom ne révélait pas grand chose en réalité. Il était simplement le choix d'un père ou d'une mère, le plus souvent des deux. Pour Serena, sa fille était un "éclat du soleil", elle avait attendu qu'elle soit en âge de comprendre afin de lui expliquer cela. Sa génitrice avait été on ne peut plus fière de son choix lorsque les pupilles de sa descendance avaient viré à l'ambre, donnant un peu plus de sens à ce simplement prénom. Encore des souvenirs bien enfouis au fond de la belle au coeur de glace. Elle était bien trop sentimentale aujourd'hui, certainement au vu des circonstances.

Les alentours étaient subitement silencieux, la louve baissant de nouveau le regard pour vérifier si la dénommée Hannah était encore là. Qu'avait-elle donc, à se balancer d'avant en arrière comme une gamine, avec ce sourire agaçant qui fendait son visage jusqu'aux oreilles ? La hors-la-loi fronça les sourcils en la voyant pointer quelque chose du doigt. Par réflexe, elle suivit la trajectoire de son index pour se retrouver nez-à-nez avec une silhouette blanche, inconsistante. Clignant d'abord des yeux, la jeune femme eut un sursaut, glissant maladroitement de sa branche pour venir s'effondrer de manière peu glorieuse sur le dos.

"Mais c'est quoi ce bordel ?!"

Elle n'avait pu s'empêcher de jurer, les yeux rivés sur le petit fantôme qui était encore près de la branche qu'elle venait de quitter malgré elle. Elle grimaça alors qu'une douleur lançait au niveau de ses lombaires, alors que la colère se lisait sur son visage.

"Si c'est toi, je te préviens, t'as intérêt à courir vite ... Très vite."

Inutile de se demander à qui elle s'adressait. A la jolie blonde, bien entendu. Elle l'a menacée, pour l'effrayer, honteuse de cette position humiliante. Bien sûr, elle n'avait aucune intention de lui faire mal, Elyn n'était pas ce genre de personne à se venger pour si peu. Mais Hannah, elle, n'en savait rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Mai - 16:30
Voyant la louve chuter de l'arbre Hannah avait éclaté de rire devant cette scène comique avant de se raviser totalement. Et si cette dénommée Elyn se faisait mal par sa faute ? Encore une blague à ne pas répéter si la cible venait à se trouver en haut d'un arbre assurément. Son sourire avait quitté son faciès et arborait désormais une teinte livide quand la louve heurta le sol. Inquiète, la forgeronne s'approcha de sa malheureuse victime pour s'assurer de son état. Sauf que cette dernière au lieu d'avoir un visage tordu sous l'effet de la douleur était sujette à une grosse colère. A tout les coups bientôt on pourrait presque voir une vilaine veine gonfler sous la colère sur son front.

Entre-temps la blondinette avait posé un genou à terre prête à ausculter Elyn afin de s'assurer de son état de santé quand cette dernière la menaça. Oui effectivement elle savait courir très vite, durant toutes ces années à faire des blagues avec la petite Ciara elle avait su développer une certaine aptitude à la course à pieds et aux fuites en tout genre.

"N-non enfin... si je sais courir vite mais ce n'est pas moi, je voulais juste te prévenir."

En plus d'être une petite farceuse, Hannah était aussi une petite menteuse. Là encore aptitude parfaite pour échapper aux courroux des victimes. Les Hollow eux restaient bien à l'écart, en hauteur et derrière l'arbre. De toute façon cette louve n'avait aucun moyen de les relier à la forgeronne. Bon il y avait eu ce sourire plus que bizarre de sa part mais cela ne constituait en aucun cas une preuve tangible. Hannah ne pouvait s’empêcher de loucher de nouveau sur la tenue des plus légère de son interlocutrice, rougissant même partiellement. Ce ne serait pas elle qui serait choquée puisqu'elle n'avait généralement aucune pudeur néanmoins cet accoutrement pourrait avoir des effets non désirés sur la gente masculine. Les gros lourds étaient présents et ce n'était pas une nouveauté !

D'un geste brusque elle saisissait le bras non couvert de bande d'Elyn pour la faire basculer sur le ventre. Aucune négociation n'était possible et elle sauta à califourchon sur son fessier pour l'immobiliser d'avantage.

"Oh c'est ferme !" Disait-elle, étonnée d'avoir une aussi bonne assise avant de reprendre : "Bouges pas, je vais te prodiguer un massage dont j'ai le secret et tu seras sur pieds en moins de deux !"

Sûre d'elle, Hiroven D. Hannah faisait ensuite craquer ses doigts avant de parcourir le dos d'Elyn sans oublier de relever sa cape et sa chevelure d'ébène. Si au début elle s'appliquait afin de ne pas faire mal, elle devenait rapidement brutale appuyant bien trop fortement sur les muscles endolories de sa "victime". Cette dernière était assez impressionnante pour Hannah qui devait réussir à se faire pardonner. Aussi elle envisagerait déjà tout à un tas d'hypothèse pour y parvenir. Déjà la compensation en argent c'était mort, la blonde n'ayant pas un sous ce qui était problématique pour voyager aisément. Et c'est à cet instant qu'elle eut une idée qu'elle jugeait remarquable.

"Je pourrai repriser tes vêtements si tu veux. Je n'étais pas très maladroite pour recoudre les vêtements de ma petite sœur !"

Ayant constaté que tout semblait aller pour le mieux la forgeronne se redressait ensuite pour adresser une tape amicale, bien qu'appuyée, sur les fesses d'Elyn. Elle apprit ainsi qu'elle avait raison, les fesses de la louve était étonnamment fermes ! Hannah se retourna pour attraper son sac pour en sortir une pomme, SA dernière pomme qu'elle tendit à Elyn.

"Tiens, tu dois avoir faim après avoir escaladé un arbre."

De nouveau souriante, elle avait bien conscience qu'elle risquait de passer un mauvais quart d'heure si la louve apprenait que la chute était de son fait. De plus il était tout à fait normal d'aider une personne dans le besoin, en tout cas c'était ce que laissait supposer cette tenue déchirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Mai - 22:02
Une douleur lancinante, qui la cloua au sol quelques instants. Elyn avait beau être robuste, une chute de plusieurs mètres n'était pas réellement conseillée pour le bien-être. Surtout qu'elle aurait pu l'éviter, se transformer pour mieux se réceptionner, pour retomber sur ses pattes. C'était lamentable, pathétique pour une mercenaire détentrice d'un fruit du démon qui plus est. L'humiliation ne lui allait pas au teint, assurément. Fuyant le regard de la blonde, la louve n'avait pas hésité à proférer quelques menaces afin de la faire déguerpir, pour ne pas qu'elle décèle cet état de vulnérabilité. Son esprit avait dérivé, juste l'affaire de quelques instants, pour finalement se laisser surprendre par le petit fantôme qui n'était, somme toute, pas si effrayant que cela.

Les perles d'ambre de la brune se détournèrent de nouveau vers le visage de la dénommée Hannah, avec un air inquisiteur. Ce n'était pas elle ? Réellement ? La mercenaire avait des doutes sur la véracité de cette réponse. Enfin qu'elle s'en aille et la laisse ainsi se relever à son propre rythme. Pourtant, elle sentit une petite pression sur son bras ganté. Avant même qu'elle ne réagisse, elle se retrouvait sur le ventre. Bon sang, cette jeune femme avait bien plus de force qu'elle ne voulait le montrer. Que cherchait-elle donc à faire ? La torturer ? La voler ? Non, elle n'avait pas la tête de l'emploi. Elle ressemblait plutôt à une gosse insouciante.

Un poids sur le bas de son dos lui fit écarquiller les yeux avant qu'elle ne peste dans un grognement malgré la remarque de la blonde. "Qu'est-ce que tu fiches exactement ! Descends de là, j'suis pas un Super Colvert j'te signale !" Malgré le fait qu'elle puisse certainement l'envoyer sur les roses, elle cessa de se débattre. Elle semblait innocente, bien qu'agaçante, il était hors de question pour Elyn de lui faire le moindre mal. Ah, les valeurs ...

"J'ai pas besoin de massage, enlève tes mains de là ! Aaah ..."

La belle à la crinière d'ébène se mordit la lèvre pour retenir un gémissement de douleur. Elle-même était loin d'être mais cette fille ... la brute incarnée ! L'idée de la torture n'était peut-être pas si bête que cela finalement. Serrant les dents et les poings, elle endura dignement le supplice jusqu'à ce qu'Hannah se stoppe, proposant en plus de recoudre ses vêtements. Laissant tomber son front contre le sol, elle soupira profondément.

"Si tu es aussi douée que pour les massages je te confierai même pas une chaussette ..."

Voulant se redresser, elle sentit cette tape au niveau de son postérieur qui la contraria un peu plus. Gonflant les joues, elle dut se faire violence pour ne pas répliquer cette fois-ci. Cette idiote jouait avec ses nerfs, clairement, et sa patience arrivait à sa limite. Se redressant tant bien que mal, certaine que la blonde avait fait pire que mieux, elle s'étira, faisant ainsi craquer quelques articulations. Une pomme lui parvint sous le nez alors qu'elle lançait un regard exaspéré à son interlocutrice.

"J'en veux pas. Garde la, c'est pas deux bonds sur un arbre qui vont me fatiguer. Et j'ai ce qu'il faut en nourriture."

La jolie brune lui lança sa sacoche de cuir emplie de nourriture diverse et variée, lui faisant signe de se servir. De toute évidence, son interlocutrice n'avait pas grand chose sur elle. Puis, elle marqua une pause tout en s'appuyant contre un tronc d'arbre, jaugeant Hannah de la tête aux pieds, les bras croisés, la mine vexée.

"Sinon, on en parle de ton petit mensonge ? Je suis pas née de la dernière pluie ..."


Son regard perçant n'appelait qu'à la vérité concernant les petits fantômes, il n'y avait aucun doute là-dessus.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Mai - 14:29
Les joues gonflées, Hannah arborait une petite moue boudeuse suite aux propos d'Elyn. Ciara et son maître n'avaient jamais eu à se plaindre de ses talents de couturière. D'ailleurs la tenue qu'elle portait en ce moment même avait été réalisée par ses soins et il n'y avait aucun défaut ! Le regard de la forgeronne balaya une nouvelle fois la tenue de son interlocutrice de bas en haut plus en détail. Un simple corset de couleur rouge pour le haut, déchiré sur le coté soutenu de véritables obus et un mini-short noir pour le bas composaient ses principaux vêtements, enfin si on excepte les collants déchirés semblables à des guenilles, cette cape noire miteuse et ses vieilles bottes. Cette Elyn ne savait pas ce qu'elle disait, n'avait-elle pas honte de sa tenue ?

"Peut-être mais moi au moins ma poitrine ne se balance pas dès que je fais un pas !"

Maintenant que la femme-loup semblait aller mieux, Hannah s'était dégagée tout en adressant une tape sur le fessier de la brune. Un petit moyen comme un autre de se venger et de s'assurer de la fermeté perçue un peu plus tôt. La détentrice du Horo Horo no Mi proposait donc à son vis-à-vis son dernier repas vidant ainsi son sac de toute nourriture. Un sacrilège pour la blondinette qui adorait se gaver de toutes sortes d'aliments. Elyn refusa la pomme et ce malgré qu'Hannah portait son plus beau visage. C'était à n'y rien comprendre. Pourquoi était-elle aussi froide ? La brunette aurait passé son chemin sans l'aider avec les feuilles elle l'aurait compris mais là....

Conservant malgré tout son sourire, Hiroven D. Hannah rangea sa précieuse denrée alimentaire avant d'attraper par réflexe le sac d'Elyn. Il y avait toute sorte de nourriture à l'intérieur provoquant chez la forgeronne une sorte d'hystérie passagère. Elle sautillait sur place tandis que ses pupilles rubis pétillaient de bonheur ! Enfin de la bonne nourriture ! Autre chose que des pommes à se mettre sous la dent.

Et lorsqu'Elyn l'interpella sur son mensonge... elle se figea comme une statue avant de tourner uniquement la tête vers la louve.

".... Bon d'accord ! Mais je ne voulais pas te faire tomber."

Hannah se laissa tomber sur les fesses, croisant les jambes, avant de commencer à fouiner plus en détail dans le sac d'Elyn. Du pain ! Cela faisait une éternité que la belle n'avait pas eu le loisir de mordre dans une miche de pain et de la viande séchée ! De la viande ! Si elle continuait à fantasmer autant sur cette nourriture il y aurait fort à parier que dans quelques secondes un filet de bave coulerait le long de sa bouche. Non elle ne pouvait pas attendre plus longtemps, c'était impossible. Hannah prenait un fruit dans sa main droite, le pain dans sa gauche et mordait dans le pain puis le fruit reproduisant plusieurs fois le même schéma. Une véritable goinfre !

"Ché bon ! Alors toi auchi t'as manché un bruit bé bémon ?"

Finissant le fruit et avalant ce qu'elle avait dans la bouche elle claqua des doigts pour faire apparaître les quatre fantômes devant Elyn. Les Hollow tournèrent quelques instants autour de la brunette avant de revenir vers leur maîtresse qui venait de terminer le pain. Un sourire béat sur les lèvres, elle se laissa tomber sur le dos.

"Aaaah ça fait du bien ! Évite de toucher les fantômes si tu veux bien. Ils rendent les gens... tristes si jamais il y a contact." Elle redressa la tête étonnée que la brune ne soit pas près d'elle. "Tu peux t'approcher hein, de nous deux c'est toi le loup alors je vais pas te manger."

A ce propos... la blondinette plongea la main dans le sac pour en sortir des morceaux de viande séchée. A ce rythme le sac allait bientôt être vide et Elyn n'aurait absolument plus rien à se mettre sous la dent. Hannah se régalait, dévorant la viande comme un animal. C'était ce qu'il y avait de plus difficile dans son voyage, avoir de la bonne nourriture. Elle avait appris à forger mais jamais à cuisiner.

"Tu veux bien me montrer ton arme ? D'ailleurs je vais devenir la meilleure forgeronne du monde !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Mai - 20:23
Une vilaine petite menteuse qu'elle avait sous les yeux, mais il était compréhensible qu'elle n'ait pas osé lui dire la vérité au vu des menaces proférées par la brune quelques minutes plus tôt. Elyn pouvait paraître froide, distante, mais jamais, elle ne ferait de mal à une innocente. Et pour elle, la petite blonde se plaçait dans cette catégorie. La mercenaire était relativement observatrice et avait bien vu que cette pomme était l'unique met dont disposait la jeune femme. Elle n'avait donc pas hésité à lui balancer son sac de provisions. Elle était comme ça, elle n'avait malgré tout pas perdu de cette générosité dont elle était dotée à l'époque. Il y avait parfois des moments où, "l'ancienne Elyn", prenant le dessus sur l'être froid qu'elle était devenue.

Hannah ne se fit pas prier pour se servir. Son appétit valut même un écarquillement d'yeux de la part de la louve qui n'avait jamais vu quelqu'un manger à un tel rythme. Où mettait-elle donc tout cela ? Dans ce petit corps frêle et fin ? Levant les yeux au ciel quant à ce manque certain de grâce, elle ne l'interrompit pourtant pas, restant accollée contre son arbre. Son interlocutrice finit par lui adresser de nouveau la parole. Enfin, le mot était grand, puisqu'elle eu bien du mal à comprendre ce qu'elle avait à dire.

"On t'a jamais appris de ne pas parler la bouche pleine ? C'est mal élevé. Et puis, mange plus lentement, tu vas finir par t'étouffer."

L'exaspération commençait à prendre le dessus avant qu'elle ne laisse place à la curiosité suite au claquement de doigts de la jeune felle à la chevelure des blés. Cette fois, l'apparition des fantômes ne la fit pas sursauter, elle ne lui suivit même pas du regard lorsqu'ils se mirent à tourner autour d'elle.

"T'inquiète pas, j'ai pas envie de toucher ces trucs de toute manière. Et puis, je suis bien là ..."


Pourquoi s'approcher ? Elle ne faisait que rendre service en la nourrissant, elle ne comptait pas aller plus loin. Pourtant, les dernières paroles de la blonde eurent le don de l'intriguer. Ses iris dorés se posèrent un instant sur son fourreau.

"Forgeronne ? Hmm..."

La belle à la chevelure de jais finit par détacher son fourreau de sa ceinture et s'approcha d'Hannah tout en lui tendant l'arme. Elle espérait qu'elle n'aurait pas les mains grasses pour ne pas laisser des traces de toi sur l'objet. Le regard sérieux, se plantant dans celui de la forgeronne, elle lui fit une requête pour le moins inattendue.

"Ca te dirait un petit travail ? Je connais quelqu'un qui recherche justement un forgeron."

La jolie brune avait en effet une idée en tête. Circée lui avait parlé des besoins d'un forgeron pour la réparation de son arme, son fameux naginata. Elle espérait tout de même que la jeune femme aux pupilles rubis était quelqu'un de sérieux dans son art, sinon, elle risquait de passer un sale quart d'heure avec son mentor qui avait un tempérament très particulier. Pourtant, malgré le caractère de cochon de la jeune Elyn, les deux femmes avaient pu s'entendre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Mai - 13:50
L’œil de la forgeronne ! Ou la curiosité d’Hannah…. La blondinette avait bien remarqué cette arme orientale depuis quelques temps mais n’avait pas eu l’occasion d’en faire la remarque. Le but de son voyage était d’en apprendre plus sur son métier de forgeronne, de voir de nouvelles choses, des armes insolites, des matériaux rares. Le dernier morceau de viande séché y passa et Hannah essuya ses mains sur ses vêtements avant d’attraper l’arme d’Elyn. Le fourreau était bien entretenu au contraire de la tenue que portait la louve. Le manche de l’arme était également très jolie, bien travaillé. Hannah était étonnée du contraste régnant entre le soin apporté à sa tenue et à l’arme. Pour preuve elle jeta un regard en coin à son interlocutrice pensant que cette dernière l’avait volé. Puis elle se rappela ce sac de provisions et de la façon dont la nourriture avait été préparée et emballée…. Hannah mène l’enquête !

« Tu l’as volé ? Boarf en vrai j’m’en moque. »

Ses lippes s’étirèrent pour former un de ces sourires dont elle avait le secret. Son intervention n’était pas très subtile surtout pour obtenir des réponses mais généralement la forgeronne ne prenait pas de gant. Si jamais elle devait se lier avec des personnes durant son voyage elle voulait que cela se fasse avec franchise.

Elyn lui avait proposé dans le même temps un travail ce qui serait idéal pour permettre à Hannah de continuer son apprentissage et de gagner quelques berries. Ravie de cette proposition, elle leva seulement une main signifiant ainsi à son interlocutrice de se taire. La détentrice du Horo Horo no Mi avait mieux à faire pour le moment. Elle voulait contempler cette arme et attrapa son sac sur le côté pour en sortir un vieux chiffon blanc. Ce chiffon faisait partie intégrante des outils de la blonde. D’un geste précis elle retira la lame de son fourreau pour la maintenir grâce au chiffon. Si la louve était belle et bien la propriétaire ce katana elle en prenait grand soin.

« Comme le fourreau et le pommeau, la lame est nickelle. Bien que… »

Elle se pencha un peu plus constatant de légères imperfections sur le tranchant de la lame. Sans doute des suites d’un ancien combat ou alors Elyn était bucheronne et découpait des rondins de bois à l’aide de cette arme. Hannah préféra opter pour la première solution et posa l’arme sur l’herbe. Elle adressa un clin d’œil à Elyn avant de fouiller plus en profondeur et d’en sortir une petite fiole d’huile, fiole qu’elle avait pris avant de quitter la forge de son maître. C’était de l’huile assez rare provenant de la dépouille d’un monstre marin de Calm Belt. Elle appliqua quelques gouttes à l’intérieur de fourreau avant de lancer la fiole à Elyn.

« Cadeau contre la nourriture. Tous les deux mois quelques gouttes dans le fourreau. Tu devrais pouvoir tenir six à huit mois avec le fond qu’il reste. »

Hiroven D. Hannah sortait ensuite de son sac un autre petit bocal contenant de la poudre qu’elle saupoudra sur la lame. C’était de la roche que l’on trouvait essentiellement sur North Blue, de la roche qui avait été « émiettée » et transformée en poudre permettant de nettoyer les lames afin qu’elles ne noircissent pas. Elle reprenait son chiffon pour le passer sur la lame en appuyant bien fort pour nettoyer de son mieux.

« Bon l’idéal c’est de nettoyer la lame avec du papier spécialisé mais comme je n’en ai plus autant faire avec les moyens du bord. »

Ne perdant pas son sourire durant toute la durée de son travail, Hannah termina en huilant la lame avant de la glisser dans son fourreau. Satisfaite de son office malgré le manque de matériel, elle se releva pour redonner l’arme orientale à sa propriétaire. Elle s’étira quelques instants comme aurait très bien pu le faire un chat.

« Tu m’as parlé d’un travail ? Ça m’intéresse, tu as d’autres informations ? »

Et déjà la jeune femme était de nouveau assise fouilla dans le reste de provisions d’Elyn pour en sortir quelques fruits. Tout repas n’en était pas un sans un dessert à la fin ! Hannah en salivait déjà avant d’interpeller de nouveau Elyn.

« Au fait t’as quoi au bras ? Tu veux que je regarde ? »

En bonne petite curieuse elle n’avait pas zappé ce détail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Mai - 21:59
Volé ? Non, Elyn n'avait guère subtilisé cette arme à quiconque. Elle l'avait achetée, avec ses propres berries durement gagnés. Certes, être mercenaire n'était pas le métier le plus honnête du monde, mais quant au vol, la belle à la crinière d'ébène ne s'y était essayée que très peu de temps. C'était Circée, qui avait mis fin à cette manie, en lui apprenant à prendre sa vie en main. Pourtant, elle ne répliqua pas. Après tout, que gagnerait-elle à parler d'elle à cette inconnue dont elle ne savait presque rien. Il était déjà rare qu'elle engage la conversation avec quelqu'un, il ne fallait pas en plus qu'elle se mette à parler d'elle.

La jeune mercenaire faisait une offre inattendue à la forgeronne qui semblait soudainement captivée par le katana qu'elle avait désormais entre les mains. La hors-la-loi la surveillait, en profitant pour analyser ses méthodes pour voir si elle ne mentait pas une nouvelle fois sur sa profession. Le regard rubis avait changé en se posant sur la lame éclatante, il était plus franc, plus sérieux. L'épéiste prenait soin de son arme, elle était désormais son bien le plus précieux. Hannah parvint malgré tout à piquer sa curiosité grâce à ses commentaires.

"Bien que quoi ?"

Cette fois, son ton n'était pas agressif. Elle était plutôt curieuse, intriguée, telle une enfant découvrant une chose qu'elle ne connaissait pas encore. Sa seule réponse fut un clin d'oeil de la forgeronne. Que mijotait-elle ? Fouinant dans son propre sac, l'artisane en sortit une petite fiole. Elle versa quelques gouttes de son contenu dans le fourreau du katana sous le regard attentif de la propriétaire de l'arme. D'un geste habile, elle lança le petit contenant de verre à la louve qui la réceptionna avec facilité avant de l'exposer devant ses iris d'ambre afin de l'examiner un peu plus en détail.

Du coin de l'oeil, elle observait la spécialiste en armes qui lui donnait quelques consignes à propos de cette huile qu'elle lui offrait en échange d'avoir vidé entièrement son sac de provisions. C'était plutôt honnête, la mercenaire savait que ce type de liquide pouvait être relativement onéreux surtout pour plusieurs mois. Elle rangea soigneusement la fiole dans sa bourse de cuir noir accrochée à sa ceinture avant de reporter son attention sur son interlocutrice qui poursuivait ses soins. Une fois terminés, la louve récupéra son arme blanche, la sortant de son fourreau pour la contempler. L'air sérieux, elle posa les yeux sur la forgeronne.

"Merci. Je ne peux qu'admettre que tu es bel et bien douée dans ce domaine."

Hannah s'était désormais relevée, rappelant à la belle à la chevelure corbeau ce qu'elle lui avai proposé. Rangeant sa lame dans son fourreau avant qu'il ne reprenne place sur sa ceinture, elle s'apprêtait à lui répondre lorsqu'elle constata avec presque dépit que la blonde était encore en entrain de piocher dans sa nourriture. Elle n'aurait réellement plus rien à se mettre sous la dent pour aujourd'hui. Lorsqu'elle mentionna son bras, Elyn recula de quelques pas.

"Non, pas la peine, c'est rien."

Il était hors de question pour elle de se confier sur cette plaie qui ne guérirait réellement jamais. Bien sûr, ce n'était qu'une simple image, puisque désormais sa peau était ornée d'une cicatrice peu grâcieuse. Disons, qu'elle était le souvenir de sa culpabilité à jamais ancrée en elle.

"Pour le travail, il s'agit de réparer une arme, une naginata plus précisément. Si tu acceptes, je te dirai où trouver son propriétaire."


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Mai - 12:48
Hannah haussa un sourcil en constatant avoir touché un point sensible chez Elyn. Le bandage à son bras était des plus intriguant et avait logiquement piqué la curiosité de la forgeronne qui ne s’était pas faite prier pour en parler. La louve avait reculé, activant inconsciemment un moyen d’auto-défense naturel. Soigneusement, elle rangea son couteau dans son sac avant de remettre les délicieux fruits dans celui d’Elyn puis se leva. Un sourire particulier s’était dessiné sur ses lippes alors qu’elle avançait dans la direction de la femme-loup. Cette dernière tenta sans doute de faire diversion en parlant du travail proposé ce que ne manqua pas de remarquer Hannah. Elle releva toutefois que l’arme en question était une naginata, une sorte d’arme orientale si elle ne se trompait pas. La forgeronne n’avait jamais eu l’occasion d’en voir une mais en avait déjà entendu parler via son défunt mentor.

« Je suis peut être blonde mais pas idiote pour autant. »

Posant la main sur le pommeau d’un de ses glaives, elle la glissa lentement pour fouiller dans une petite bourse attachée à sa ceinture et en ressortir un petit fil métallique. Le petit morceau de métal brillait et se reflétait au soleil. Elyn se retrouvait ensuite subitement encerclée par les fantômes d’Hannah l’empêchant de se sauver au risque de se faire toucher par l’un d’eux avec les conséquences que cela impliquait.

Un pas après l’autre, la forgeronne avançait pour rapidement se trouver aux cotés de la brune et se saisir du manche du katana. D’un nouveau geste rapide et précis elle accrocha cet étrange fil pour finalement faire disparaître ses fantômes. Hannah plongea ensuite de nouveau la main dans sa bourse pour en sortir une des feuilles qu’Elyn avaient fait tomber pour l’y accrocher. Voilà l’idée d’ornement idéal pour de futurs katanas ! Fière d’elle Hannah recula de quelques pas.

« Désolé c’est mon côté curieuse. Mais si la blessure est récente tu devrais peut être changer les bandages. Enfin ce que j’en dis…. » Elle marqua une courte pause avant de reprendre : « La feuille/plume c’est mon cadeau pour ton aide, Elyn. Et si on te pose la question n’hésite pas à dire bien fort que c’est Hiroven D. Hannah qui l’a fait ! »

Autant réussir à se faire un peu de publicité tout de même. Il ne fallait pas simplement clamer haut et fort ses objectifs, il fallait aussi que la forgeronne se donne les moyens de les accomplir. Cela passerait par des détails comme cette petite décoration pour faire la différence. Et par des petits boulots…. Elyn lui avait parlé un peu plus tôt d’un travail, une ses connaissances recherchait un forgeron pour un travail sur une naginata. Le bouche à oreille il n’y a que ça de vrai !

« J’accepte ton travail. Tu peux m’en dire plus ? Ton client à une forge à disposition ? Car comme tu peux le voir je suis très limitée niveau accessoires. »

La forgeronne pouffa de rire devant ses maigres ressources. C’était l’inconvénient pour un métier comme le sien surtout lorsque l’on voulait voyager. Des forges portables ça ne couraient pas les rues, néanmoins il était vital pour la blondinette de voyager afin de se perfectionner. Sinon jamais elle ne deviendrait la meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Mai - 21:59
La diversion n'avait pas eu l'effet escompté. La blondinette n'avait pas mordu à l'hameçon. Mais Elyn n'avait aucun compte à lui rendre quant à ce bandage et elle n'exposerait cette cicatrice aux souvenirs douloureux à personne d'autre que Circée. Son mentor était la seule à l'avoir vue à vif et depuis, la brune l'avait dissimulée aux yeux du monde. Une nouvelle fois, la jeune femme dont elle avait croisé la route par hasard, semblait mijoter quelque chose. Un fil de métal, qu'allait-elle faire avec ça ? Elle pensait recoudre une plaie ouverte peut-être ?

Dans son champ de vision apparut l'un des fantômes. Détournant le regard, à droite, puis à gauche, elle comprit bien vite qu'elle était encerclée. Elle lança un regard froid à Hannah, inquisiteur.

"Je peux savoir à quoi tu joues ?"

La brune n'était pas idiote, elle ne prendrait pas le risque de passer à travers ces silhouettes de mauvaise augure. Elle eut un petit mouvement de recul, mais ne put s'éloigner plus lorsque la forgeronne se saisit du manche de son katana alors que ses acolytes disparaissaient un à un. Elle écarquilla les yeux, venant caresser la petite feuille en forme de plume qui voletait fièrement au bout du pommeau de son arme. Elle baissa la tête, se cachant derrière ses mèches de jais.

"Je le change régulièrement. Le bandage. Bien que cela ne soit pas réellement nécessaire."
Elle marqua une pause à son tour, ne donnant pas plus de détails, avant de relever les yeux vers son interlocutrice. "Merci, Hannah. Je n'y manquerai pas."

Un simple merci, sans reproche, sans pique bien sentie. Chose rare chez la jeune mercenaire qui avait à l'accoutumé la langue aussi fourchue que celle d'une vipère. La jeune femme à la chevelure dorée accepta son offre, posant quelques questions légitimes sur celle-ci. La louve réfléchit quelques instants.

"Orion Tale Islands. Je pense que Circée pourrait les convaincre de te prêter le matériel dont tu as besoin. Mais il faudrait que je puisse le confirmer. Je ne m'attendais pas à tomber sur une forgeronne en me promenant dans cette forêt, je n'ai donc pas encore tous les détails requis."


La belle à la crinière d'ébène observa un instant la jolie blondinette aux pupilles rubis. Elle semblait à la fois innocente et excentrique, mais l'on pouvait deviner une profonde gentillesse de sa part. Peut-être cachait-elle son jeu, mais à la regarder ainsi, on pouvait lui donner le bon dieu sans confession.

La louve attrapa son sac, le fouillant afin de trouver quelques restes, choisissant une pomme rouge et appétissante avant de s'asseoir en tailleur  tout en continuant d'observer son interloutrice. Elle croqua dans le fruit, le mâchant, la mine pensive. Elle s'était étonnament radoucie par rapport au début de leur rencontre.

"Tu as l'air relativement jeune. Comment se fait-il que tu sois si déterminée à devenir la meilleure forgeronne ? Et où as-tu appris tout cela ?" La jeune femme aux pupilles d'ambre se stoppa un instant, avant d'ouvrir de nouveau la bouche. "Non pas que ça m'intéresse, hein. Je veux juste savoir qui je recommande à mon mentor, c'est tout."

Derrière chaque élan de "gentillesse", la mercenaire ressentait le besoin de trouver une justification, comme pour cacher cette nature profonde qui la hantait toujours. Après tout, on ne peut guère anéantir des années de bonne éducation et dans le fond, la brune culpabilisait d'être devenue celle qu'elle était aujourd'hui. Que dirait sa mère si elle la voyait ainsi, dans cette tenue, dans cette situation ? Que dirait-elle en la voyant si froide, si distante, si inaccessible ?

Ses pupilles d'ambre restaient fixées au sol, une nouvelle fois perdue dans ses songes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Mai - 14:59
La belle ne souhaitait qu’une seule chose en retour, qu’Elyn lui fasse de la publicité en mettant son nom en avant. Le nom d’Hiroven D. Hannah serait bientôt connu à travers les mers de West Blue et ce ne serait que le début. Elyn la remercia de cette petite attention tout en précisant qu’elle changeait régulièrement le bandage de son bras. La louve ne manqua pas de préciser, sans doute pour rassurer la petite blonde, que le bandage n’était plus nécessaire. Curieuse, Hannah se faisait violence pour ne pas questionner davantage son interlocutrice. Ce sujet semblant très sensible. La forgeronne demanda donc quelques détails sur ce petit boulot, histoire de savoir où elle mettait les pieds. Hors de question de forger une petite cuillère par exemple.

Orion Tale Islands… l’île des maîtres trucmuches, île disposant d’une sacrée culture avec la réputation qui allait avec. La chef d’Elyn, qui se prénommait donc Circée, n’était pas n’importe qui, si elle arrivait à convaincre les habitants de cette île de prêter leurs installations. Ce job semblait idéal pour les ambitions de la forgeronne car si Circée était effectivement importante, il pourrait devenir le tremplin idéal pour la réputation de la blonde.

« Elle a l’air d’avoir de l’influence ta patronne. »

La louve venait d’attraper son sac contenant la nourriture, ou plutôt les restes de nourriture pour être exact, avant de s’assoir en tailleur. Hannah ne se pria pas pour faire de même, scrutant chaque mouvement de son interlocutrice afin d’en apprendre un peu plus sur elle. Elyn semblait pensive, questionnant la forgeronne. Hannah se gratta la tête tout en se demandant pourquoi elle devait passer un entretien d’embauche alors qu’on lui avait proposé le boulot mais décida de jouer le jeu, cela pouvait être amusant.

« Hum… dix-neuf ans je crois. Les gens qui m’ont recueilli par le passé n’étaient pas très loquaces sur le sujet. »

Et c’était peu de le dire ! Les forains du bateau/cirque le Fantasia avaient maltraité durant des années la blondinette allant toujours plus loin dans leurs sévices. Jamais Hannah n’avait eu de quelconques informations sur son passé. On lui avait dit simplement qu’elle avait été abandonnée car elle pleurait trop et rendait tout le monde fou autour d’elle. La seule petite chose réconfortante, si l’on peut dire, était que lorsqu’on l’avait trouvée sur un quai, elle était enveloppée d’une couverture où il était brodé Hiroven D. Hannah. Heureusement qu’on ne lui avait pas caché cette information et qui sait, peut-être qu’un jour, lorsque sa réputation ne sera plus à faire, elle retrouvera ses racines.

« Après une attaque de pirates où j’étais considérée comme une esclave, mon maître m’a recueillie. J’avais une petite sœur, Ciara, et c’est là que j’ai appris l’art de la forgeonnerie. Mon maître jouissait d’une sacrée réputation dans West Blue ! »

Hannah attrapa son sac pour en sortir la pomme qu’Elyn avait refusé tout à l’heure et croqua de bon cœur dedans. Rien de tel qu’un bon fruit après un repas digne de ce nom. La pomme était succulente pour son plus grand plaisir. Avalant ce qu’elle avait en bouche, la forgeronne continua son récit :

« Mon maître est rapidement devenu fou et il est décédé de sa folie. A la fin, il n’avait plus qu’une seule chose en tête : Forger la lame ultime. Alors pour sa mémoire, pour ce qu’il a fait pour moi je compte bien réussir là où il a échoué. Et ainsi je serais la meilleure forgeronne du monde ! »

Hannah avait bien évidemment raconté son histoire dans les grandes lignes, passant sous silence certains détails et le décès tragique de sa petite sœur adoptive. La détentrice du Horo Horo no Mi était sûre d’elle quant à ses objectifs, ce qui pouvait se lire facilement dans ses pupilles rubis. Le chemin serait long et difficile mais ce n’était qu’un détail pour elle, surtout avec ce qu’elle avait déjà traversé.

« Et toi ? Tu as des objectifs ? Des rêves ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Mai - 21:30
Certainement à des fins professionnelles, en tout cas, c'était ce qu'elle voulait faire croire, la belle à la crinière d'ébène avait fini par s'intéresser aux motivations de la jeune femme quant à son désir de devenir la meilleure forgeronne. Après tout, pourquoi s'intéresserait-elle à autrui ? Elle se devait de vérifier les références de la demoiselle qu'elle recommanderait à Circée, connaissant son tempérament. L'hésitation sur son âge fit hausser un sourcil à la jeune mercenaire qui en comprit bien vite la raison. Hannah avait été abandonnée, puis recueuillie sans avoir réellement eu d'informations quant à sa date et lieu de naissance certainement.

Elle semblait bien vague sur le sujet, faisant mention d'un précédent statut d'esclave sans donner plus de détails. Elyn l'avait jugée trop vite, elle n'était pas si insouciante qu'elle le paraissait. Et si, comme elle-même, la blonde cherchait à dissimuler ses douleurs passées ? La louve retint l'emploi du passé lorsqu'elle mentionna une petite soeur également. Que lui était-elle arrivée pour qu'elle parle d'elle comme si elle n'existait plus ? Le coeur de la brune se serra à cette pensée, l'image de son petit frère s'imposant immédiatement dans son esprit. Un maître défunt, succombant à sa propre folie, aucun élément n'apportait une quelconque stabilité pour son interlocutrice.

Et pourtant, la native de West Blue la voyait croquer à pleine dent dans le fruit qu'elle avait refusé plus tôt, comme si la vie n'était que joie et arc-en-ciel. La belle à la chevelure de jais la fixait, la mine pensive. Il était certain qu'elle ne lui avait pas tout dit. Elle pouvait lire de nouveau cette détermination, cette nyak qui l'animait quant à son rêve avant qu'elle ne soit questionnée à son tour. Elyn reposa son fruit. Non, elle n'avait déjà plus faim, il était rare de la voir manger beaucoup en réalité.

"Nettoyer le monde de toutes les pourritures qui le polluent."


On ne pouvait pas lui reprocher de tourner autour du pot, cela méritait d'être relativement clair. Cela ressemblait plus à une mission qu'à un rêve, mais c'était le seul but que la jolie brune s'était fixé. Elle n'entrerait pas dans les détails non plus, en tout cas, pas de son propre chef. Ses pupilles d'ambre restaient pourtant fixées sur son interlocutrice, comme si elles étaient capables de voir en elle, là où elle enfouissait ses souffrances. Car oui, certainement qu'elle existait ces douleurs psychologiques. Calmement, elle reprit la parole.

"Et pourquoi tu souris comme si la vie était belle ? Une ancienne esclave qui ne semble pas connaitre son âge exact ayant été recueuillie par un forgeron ayant lui-même succombé à sa folie. Une petite soeur que tu mentionnes au passé ... Tout laisse supposer qu'elle n'est plus auprès de toi à l'heure actuelle, je me trompe ?"

La louve avait analysé chaque mot, chaque parole prononcée par Hannah. On ne pouvait pas croire en la voyant ainsi, froide et distante, mais la belle à la crinière corbeau prêtait attention à chaque détail, aussi insignifiant soit-il. Elle n'avait pas ce ton antipathique qu'elle arborait à l'accoutumé. Cette femme l'intriguait. Il fallait faire preuve d'une grande force de caractère et d'esprit pour surmonter ses souffrances, mais il en fallait encore plus pour le faire avec le sourire. C'était une chose que la brune n'était pas parvenue à faire de son côté.

"Devenir la meilleure forgeronne. Ce n'est pas TON rêve, n'est-ce pas ?"


Une question étrange, comme si elle recherchait en cette inconnue ce semblant de culpabilité qu'elle-même portait tel un fardeau.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 24 Mai - 12:09
Pour Hiroven D. Hannah cette question se plaçait dans l’ordre naturel des choses. Elyn lui avait posé certaines questions surtout concernant sa motivation et elle avait sujet opportun de les retourner, un peu différemment. Cette louve l’intriguait et encore plus une fois qu’elle entendit sa réponse. Nettoyer toutes les pourritures de ce monde… rien que ça. Pour être aussi déterminée, il y avait dû se passer quelque chose d’important dans la vie de la jeune femme c’était évident selon Hannah. Croquant une nouvelle fois dans le fruit qui était presque terminé, la forgeronne se laissa tomber sur le dos, entrelaçant ses doigts sur son ventre.

« Wouah j’ai bien mangé, merci Elyn ! En tout cas on peut dire que tu sais ce que tu veux. C’est en lien avec ton bras c’est ça ? »

La blondinette tourna légèrement la tête sur le côté afin de mieux détailler le bras bandé de son interlocutrice. Elle n’avait pas insisté tout à l’heure voyant le côté « sensible » de la chose mais n’avait pas pu s’empêcher de revenir indirectement à la charge. Hannah était comme ça, son coté curieux prenant facilement le dessus dans la vie de tous les jours. Durant une fraction de secondes, les nouvelles paroles d’Elyn provoquèrent chez la forgeronne un état de surprise sur son facies avant d’être effacé par un nouveau sourire et une mine un peu plus sérieuse.

« On peut dire que tu sais mettre les pieds dans le plat. » Elle soupira avant de poursuivre. « C’est ma petite sœur qui m’a dit que j’étais plus jolie lorsque je souriais… avant de mourir. Depuis ce jour, je me suis promis de toujours sourire pour elle. »

D’un claquement de doigts, Hannah faisait apparaître de nouveau ses petits fantômes qui semblaient joyeux avant de sombrer rapidement dans la tristesse. Les « Hollow » dansaient au-dessus des deux jeunes femmes sous le regard un brin nostalgique de la blonde. Tous les jours depuis cet évènement tragique, Hannah se sentait rongée par la culpabilité. Si elle n’avait pas été aussi gourmande peut-être que Ciara sera toujours en vie. La jeune femme était d’ailleurs sur le point de reprendre la parole dans l’optique de se livrer inconsciemment un peu plus lorsqu’Elyn frappa de nouveau. Perspicace la louve déclarait sans aucun tact que le rêve de devenir la meilleure forgeronne du monde n’était pas celui d’Hannah.

« Et si mon rêve est de réaliser SON rêve, ça passe ? » Elle s’était redressée entre temps et tirait désormais la langue à son vis-à-vis. Elle était contente de sa petite phrase, estimant avoir trouvé une parade à un éventuel jugement d’Elyn. Quoi qu’il en soit elle se sentait coupable effectivement mais ce n’était pas que pour ce sentiment de culpabilité qu’elle voulait devenir renommée. Jamais elle n’oublierait le regard émerveillé de sa petite sœur lorsqu’elle avait forgé sa première lame et si, par son travail, elle pourrait revoir un dixième de ce regard dans les yeux d’autrui, alors ça vaudrait le coup.


« C’est ma faute si elle est morte. A cause de ma gourmandise et de ce fruit du démon. Mon maître a sans doute cru que Ciara était coupable. On faisait les quatre cents coups ensemble. Tellement de blagues…. Enfin bref c’est à ton tour. »

La détentrice du Horo Horo no Mi s’était levée pour s’approcher d’Elyn et s’assoir à ses côtés en lui adressant un nouveau petit sourire.

« Raconte-moi ton histoire, parle-moi de ta famille. C’est donnant-donnant non ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 20:33
Elyn commençait doucement à entrevoir le personnage face à elle. Une jeune femme à l'abord fragile qui semblait pourtant dissimuler une grande force de caractère. Il en fallait du courage pour sourire après une succession d'évènements tragiques. Elle-même en était incapable, sans nul doute. La brune ne se souvenait pas réellement avoir souri sincèrement. Elle avait vu juste, la petite soeur en question n'était plus de ce monde, tout comme Axel. Elles avaient malgré tout un point commun, seule la louve le savait, bien que la dénommée Ciara n'était pas la cadette de sang de la forgeronne.

Sans réelle raison, Hannah fit apparaitre de nouveau quelques spectres autour d'elles. Cette fois-ci, la surprise ne s'empara pas de la belle à la crinière d'ébène. La blonde semblait faire ce genre de choses régulièrement, elle ne savait pourquoi. Dans tous les cas, elle remarquait cet air maussade qui prenait place sur les visages fantomatiques au bout de quelques secondes. Un blanc, durant lequel la mercenaire prit le temps d'observer l'expression de son interlocutrice, avant de ne faire une nouvelle constatation. Ce n'était pas son propre rêve qu'elle réalisait, mais celui d'un autre.

La joie marquait de nouveau les traits de l'artisanne, laissant quelque peu Elyn perplexe suite à cette impolitesse qu'elle lui avait adressée. Elle en apprit un peu plus. La belle aux pupilles écarlates était de toute évidence rongée par la culpabilité. La brune ne le comprenait que trop bien. Elle baissa ses pupilles d'ambre vers le sol, comme si les brins d'herbe se mouvant sous la légère brise devenaient soudainement extrêmement intéressants. Le corps de son interlocutrice était désormais relativement proche d'elle.

Mais elle vint ... cette question. Ce "retour de médaille" comme on peut le dire.

"Je ... J'ai pas de famille."

Le ton qu'elle avait employé, à défaut d'être sec, était plutôt affligeant, tremblant. Se pourrait-il que la forgeronne ait touché une corde sensible ? Certainement. La louve soupira, baissant un peu plus la tête alors que des mèches de jais emmêlées venaient dissimuler ses iris dorées. Elle ne devait pas voir, cette expression profondément blessée, tellement vulnérable. Personne ne devait la voir. Et pourtant, à peine une heure avec cette demoiselle au sourire sans faille avait suffi pour que les souffrances refassent surface. Non, c'était certainement le mauvais moment. Elyn ne parvenait pas à rester détacher alors qu'elle revenait de la tombe de sa défunte famille.

"J'en ai plus, en tout cas." Elle marquait de nouveau une pause avant de reprendre. "La culpabilité, je connais. J'en connais un rayon même. Malheureusement, c'est pas en réalisant un rêve qu'elle s'évaporera. C'est pas non plus en souriant qu'elle disparaitra. Alors, j'essaie tout simplement de m'en servir comme une force quelconque."

Enfin, la jeune femme releva les yeux pour détailler Hannah. Elle savait qu'elle en attendait plus. Alors, la louve se laissa tomber sur le dos, comme pour éviter le regard perçant de l'artisane.

"J'avais un père, une mère et un petit frère. Mon père, je ne l'ai vu que quelques semaines quand j'étais toute petite. Il a été porté disparu en mer. Ma mère ne l'a pas supporté, elle en est morte de chagrin. Il ne me restait plus qu'Axel. Je m'étais jurée de le protéger, au péril de ma vie s'il le fallait et ... j'ai échoué. J'étais trop faible. Ca s'arrête là."

Gênée de s'être confiée, elle se redressa, évitant soigneusement le regard de la blonde. Elle regardait droit devant elle, comme elle l'avait toujours fait depuis que la solitude l'avait emprisonnée.

"Je veux pas voir la pitié dans tes yeux. J'en ai pas besoin, c'est pas ça qui changera le passé."
Elle marquait de nouveau une pause. "Ton maitre. Il l'a tuée, ta petite soeur, c'est ça ? Tu as dit qu'il l'a sans doute cru coupable."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui à 16:57
Donnant donnant ! Hannah jouait le jeu d'Elyn en répondant à ses questions et elle espérait que la louve fasse de même. Elle s'était donc rapprochée de son interlocutrice et attendait une réponse. Cette dernière vint rapidement avec une intonation assez "étrange". La forgeronne avait donc bel et bien touché un point sensible en abordant ce sujet. Quoi qu'il en soit la blondinette estimait qu'il s'agissait là d'un mal pour un bien. Voulant prendre la parole, Hannah se tut voyant qu'Elyn reprenait tout en précisant qu'elle n'avait plus famille. Cette réponse, Hannah s'en doutait pour être honnête surtout lorsqu'elle remarque qu'Elyn dissimulait son regard dans ses mèches ébènes.

Par contre les autres paroles... la forgeronne ne les avait pas vu venir ! La louve était en train de lui faire la leçon ? De lui dire indirectement ce qu'elle devait faire ? Hannah n'appréciait pas particulièrement les propos qu'elle entendait de la bouche d'Elyn. Comment pouvait-elle se permette de lui dire ça ? Elle n'avait pas vécu ce qu'elle a vécu, chaque personne a et aura un vécu différent. Pourquoi était-elle autant obtus ? Son sourire s'effaça ainsi que les fantômes. Pour la première fois depuis longtemps la blondinette paraissait des plus sérieuse. Elle serrait même le poing, réprimant ses paroles pour le moment.

Elyn quant à elle s'était allongée comme si cette nouvelle position la protégerait d'Hannah, qui continuait de l'écouter en silence toujours aussi sérieuse. Comment Elyn pouvait vivre comme cela ? Il était clair que chacun pouvait choisir de porter sa croix comme bon leur semblait mais quand même. Cette "dureté" dans ses propos, si l'on pouvait qualifier cela ainsi interpellait la jeune femme. Elyn avait donc si peu d'estime pour elle même.... Hannah réagissait enfin quand la brune déclara qu'elle ne voulait pas voir de pitié dans son regard et se leva faisant abstraction de la question concernant son maître et Ciara. Elle effectua quelques pas, étant désormais proche d'Elyn.

"Idiote."

Clac. Le bruit raisonnait dans la petite forêt et les oiseaux prenaient même la fuite. La brune venait de se prendre une gifle de la part de la détentrice de l'Horo Horo no Mi qui avait réagi d'instinct. La louve devait se reprendre sinon elle finirait à se consumer toute seule.

"Tu peux me dire que je n'ai pas le droit de sourire, de me faire la leçon sur ma façon de vivre mon passé mais toi... tu n'es qu'une lâche. Tu n'as pas le droit de renier ce que tu es. Que dirait ton petit frère ? Tes parents ? A ta place j'aurai honte." Elle recula, le visage rouge. "Trop faible ? Mais tu es jeune ! C'est normal d'être faible dans ces conditions."

Un lourd silence s'installa dans la forêt avant qu'un petit bruit métallique ne se fasse entendre. C'était Hannah qui détachait ses deux glaives révélant leurs lames à la lumière avant de les planter devant Elyn.

"La gauche a pris la vie de ma soeur, la droite celle de mon maître. Qui tenait quoi ça n'a plus d'importance. Ce qui compte c'est que je continue à vivre pour tous les deux. Peu importe si c'est à travers le rêve d'un autre. C'est en te comportant comme tu le fais que tu verras de la pitié dans le regard d'autrui Elyn"

Hannah lui tendait ensuite la main pour l'aider à se relever, arborant de nouveau son sourire habituel. Restait à connaître la position de la louve désormais. Si jamais elle devait se prendre le retour de manivelle, elle l'accepterait sans broncher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Niveau : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui à 22:28
*CLAC*

La brune encaissa le coup, alors que sa joue gardait déjà quelques traces de cette gifle qu'elle n'avait pas vue venir. L'insulte ne l'avait guère vexée. On lui avait adressé bien pire au fil des années. Elle resta immobile, silencieuse, tout en serrant les dents. Elle ne répliquerait pas. Elle ne s'en prenait pas aux innocents. Elyn se drapait dans son indifférence pour tenter de dissimuler sa souffrance intérieure. Hannah la trouvait sans doute insensible et froide, décevante ... La louve était habituée à ce genre de comportement. Elle prendrait la fuite, comme les autres. Elle la laisserait en plan. Il n'y avait que Circée qui était restée auprès d'elle après tout.

Pourtant, à l'entente des paroles de la forgeronne, elle ouvrit grand les yeux. Oui, elle était surprise qu'elle ne se soit pas éloignée, surprise qu'elle prenne le temps de la sermonner alors qu'elle n'avait rien à y gagner. Mais surtout, surprise qu'elle ose lui coller une étiquette de lâcheté sur le front. Ce n'était pas comme si elle avait tort, bien au contraire. La belle à la crinière d'ébène était incapable de deviner ses propres sentiments à l'heure actuelle.

Un bruit métallique la fit revenir à la réalité alors qu'elle posait ses pupilles d'ambre éclatantes sur les deux glaives plantés dans le sol, désormais immaculés du sang de ses proches. Son interlocutrice n'avait pas terminé son sermon. Puis, il y eut cette petite main qui apparut dans son champ de vision. Et lorsqu'elle remonta un peu plus haut, elle revit cet éternel sourire sur les lippes de l'inconnue.

"Tss."

Un soupir agacé, et la louve rejeta cette main tendue pour se redresser d'elle-même. Elle faisait une bonne tête de plus que la blonde et profitait de cet écart pour la toiser. Puis, sans crier gare, elle attrapa la forgeronne par le col, la repoussant contre un arbre dont les feuilles virevoltèrent autour d'elle. Elle n'avait pas été douce, mais n'avait guère l'intention de la blesser non plus. Elle voulait simplement, l'impressioner, l'intimider. Elyn était là, face à elle, tenant toujours l'étoffe sombre de la jeune femme à sa merci. Son regard scrutait le sien avant qu'elle ne reprenne la parole, haussant soudainement le ton.

"Ca y est ? T'as fini ? Parce que tu penses que j'le sais pas tout ça ? Tu crois que je n'y ai jamais réfléchi ? Oui, je suis lâche et je n'ai jamais prétendu le contraire. Mais tu vois, j'aurais préféré qu'Axel voit le monde de ses propres yeux. J'aurais préféré ne pas voir la vie s'échapper de son regard après avoir pris une balle à ma place. C'était moi l'aînée, c'était à moi de crever pour lui !"

Elle relâcha la blonde, se détournant d'elle en serrant les dents alors qu'elle déglutissait difficilement. Portant une main à son visage, sa paume se pressant contre son propre front, elle poursuivit.

"Il était innocent. Il comptait sur moi, il me vouait une confiance aveugle. J'ai mangé ce fruit en espérant changer la donne et finalement, j'ai fait pire que mieux. Enfin, ça m'a au moins permis de butter cette ordure d'assassin."

Tournant toujours le dos à la forgeronne, ses nerfs lâchaient comme rarement en cet instant de vulnérabilité. Elle tira négligemment sur le bandage de son bras, le déroulant avant de relever de tendre le bras sur le côté pour l'exposer au regard de l'artisanne. Elle y verrait une simple brûlure, cicatrisée depuis longtemps.

"C'est tout ce que j'ai récolté. Alors que mon petit frère ne s'est pas relevé de cette attaque. Tu trouves ça juste, toi ?"

Elle serrait le poing. C'était incompréhensible de la voir se confier ainsi. Elle ne le comprenait pas elle-même. C'était comme si, elle voulait tout de même prouver à Hannah, qu'elle n'était pas qu'une coquille vide.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renewal :: Section RP :: Sea Blues :: West Blue :: Feathers Town-
Sauter vers: